Un lointain ancêtre de « l’obituaire »*de ce blog : Le rouleau des morts de l’abbaye de Solignac

Publié le Mis à jour le

Le rouleau des morts de l’abbaye de Solignac

Au printemps 1240, frère Jean Faugères quitte son abbaye de Solignac porteur d’un rouleau de parchemin qui annonce le rappel à Dieu de l’abbé Hugues ; Il va faire la tournée des monastères qui entretiennent des relations avec le sien, où l’on inscrira à chaque fois quelques lignes de latin : échanges de prières, louanges du défunt…

En juin, il est vers Lodève, Agde, Béziers, Narbonne, Carcassonne. Puis il suit la Garonne et arrive à Bordeaux au bout d’un mois. Saintes, La Rochelle, Angoulême… Il revient à son point de départ début août après avoir visité une petite centaine d’établissements ecclésiastiques.

Le premier janvier suivant, il reprend son rouleau et parcourt le Poitou, le Maine, la Normandie, l’Artois, la Flandre. Bruges, Gand, Bruxelles, Louvain, Namur, il descend la Meuse, Liège, Cologne, Aix-la-Chapelle… Il est de retour en juillet, après avoir visité trois cent cinquante à quatre cents églises, prieurés, monastères. Le rouleau mesure alors dix-sept mètres de longueur.

Dix-sept mètres de formules pieuses, savantes ou maladroites, en prose ou en vers, au milieu desquelles se sont glissées quelques impertinences, comme « Il est mort, le moine, parce qu’il n’a pu vivre plus longtemps », ou « Manger des fèves, le père Hugues n’a pas voulu », ou encore « O Mort je t’en conjure, que les abbés seuls succombent sous tes coups, et épargne les pauvres moines ! ».

Au 23 septembre 2015 https://www.facebook.com/limousinmedieval?notif_t=notify_me_page

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s