Concept de Reliques secondaires de saint Martial.

Publié le Mis à jour le

A l’occasion de la  vénération du chef reliquaire de saint Martial, les confrères de la Grande Confrérie passent un  petit morceau de coton hydrophile , après  que  chaque pèlerin y ait dévotement posé ses lèvres , sur un opercule permettant d’apercevoir le  haut du crâne de l ‘apôtre d’Aquitaine.

C’est  l’image de ce petit morceau de  coton qui  est enserré  dans le petit  réceptacle aux armes de l’apôtre  qui est reproduite  ci-dessous.

Numériser 1

La qualification de   » reliques secondaires »  qui leur est  donnée  vient  du fait qu’elles ont été en contact  avec le  crâne de saint Martial, « relique primaire » s’il en est.

Notre Confrérie , qui offre elle aussi , et  de la même manière, à la vénération le crâne de saint Loup, à l’occasion de  chacune de ses solennités, pourrait peut-être réfléchir à la mise à la  pieuse disposition privée des dévots de saint Loup de reliques de ce type.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s