« Le riche dépot (du) corps de saint Loup évêque de Limoges, qui fut inhumé l’an 642 « .

Publié le Mis à jour le

Pascal Texier, Président de la SAHL ( Société Archéologique et Historique de Limousin) a bien voulu nous faire profiter  d’une récente pépite  dans ses recherches historiques. La Confrérie de Saint Loup lui exprime  sa  vive reconnaissance

« A pour son plus riche dépot corps de saint Loup évêque de Limoges, qui fut inhumé l’an 642. Est élevé de terre par Gérald évêque, l’an 1158. Sa chasse est d’argent doré. Il est invoqué contre les diarrées et mal des intestins. Il y a aussi un os du même saint enchâssé dans un bras d’argent. De plus une croix d’argent avec du bois de la Sainte-Croix. Le chef de sainte Bénigne vierge et martyre, est enchâssé dans un demi corps d’argent. Il y a encore dans un coffret de bronze surdoré un os de saint Capraise, un de saint Étienne de Grandmont, et des Innocents, et un de saint Antoine dans un bras de bois doré. »

Bonaventure de Saint-Amable, Histoire de saint Martial,, tome II, page 218

Pascal Texier

Président de la SAHL

http://sahlim.fr/

sahl@sahlim.fr

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Le riche dépot (du) corps de saint Loup évêque de Limoges, qui fut inhumé l’an 642 « . »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s