Traditions et Tradition

Fleurissement de l’autel de Saint Loup ( église Saint Michel des lions) le jeudi 24 novembre 2016

Publié le

 

img_2733

 

img_2732
                                                                  Le jaune et le blanc sont de rigueur.
Publicités

A propos du départ de Mgr Hippolyte Simon et de l’arrivée Mgr Kallist , évêque de Limoges, à l’archevêché de Clermont-Ferrand (Armoiries religieuses)

Publié le Mis à jour le

240px-template-bishop-svg
Ornements extérieurs des Armoiries d’un Evêque.

Croix de procession Les évêques ont un chapeau de sinople accompagné d’une cordelière à six houppes de même. L’écu est posé sur une croix de procession à une traverse

 

440px-template-archbishop-svg
Ornements extérieurs des Armoiries d’un Archevêque

Les archevêques ont un chapeau de sinople accompagné d’une cordelière à dix houppes de même. L’écu est posé sur une croix de procession à double traverse.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hippolyte_Simon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Kalist

 

 

OSTENSIONS. Exposition-Dossier du 9 mars au 16 juin 2016.

Publié le Mis à jour le

2016%20Ostensions%20Affiche%20BAL%20(500%20x%20400)%2096%20dpi
http://www.museebal.fr/fr/node/1655

« Noble pays de l’Aquitaine… « . Les ostensions Limousines, patrimoine  culturel immatériel de l’UNESCO.

A l’occasion des Ostensions  limousines, tout  récemment ( NDLRB.  4 décembre 2013. Bakou -Azerbaïdjan ) – inscrits  au patrimoine  culturel immatériel de l’ humanité par l’UNESCO et en partenariat  avec le service régional de l’Inventaire. L’expositiona pour ambition d’aider à la compréhension  des significations multiples de ces festivités limousines  tant dans leurs aspects  religieux  que  profanes et populaires, mais aussi de sensibiliser  les  visiteurs  à la notion récente de patrimoine immatériel ».

Encart in La lettre des  Amis du Musée des Beaux-Arts de Limoges. N°63 Janvier 2016

Et aussi :

http://www.museebal.fr/fr/node/1655

http://www.culture.fr/evenements/evenement/7b350a19ffffd3602e50bfef0076942f/1

http://www.culture-en-limousin.fr/Noble-pays-de-l-Aquitaine-les-ostensions-limousines-patrimoine-culturel-immateriel-de-l-UNESCO

L’archidiocése de Poitiers, donc le diocèse de Limoges, fête saint Hilaire.

Publié le Mis à jour le

Saint Hilaire de Poitiers (+368)

Fêté le 13 janvier

Evêque et docteur de l’Eglise. Né dans une famille païenne d’Aquitaine noble et riche, ce jeune homme était doué pour les études, mais la question du sens de la vie le tourmentait. Où se trouve le bonheur pour l’homme ? A quoi sert d’exister si l’on doit mourir ? Y a-t-il un dieu ? Déçu dans ses lectures, il découvre un jour ce passage de la Bible : « Je suis celui qui est » et s’enthousiasme. Mais la mort reste une idée insupportable. Il trouvera le plein rassasiement de sa faim spirituelle dans l’évangile de saint Jean, l’évangile de l’Incarnation et de la Résurrection. A trente ans, il demande le baptême. Son envergure le désigne à l’attention des fidèles. Il est élu évêque de Poitiers, rencontre saint Athanase d’Alexandrie, alors en exil en Gaule à cause de l’hérésie arienne. Combattant à son tour cette hérésie, il est exilé en Phrygie et découvre la théologie grecque. De retour en Gaule, il fera triompher à la fois l’orthodoxie et la paix religieuse. En accueillant saint Martin pour fonder le monastère de Ligugé, il favorisa l’instauration du monachisme en Gaule. Dans son magistral « Traité de la Trinité », il a le premier fait entrer dans la langue latine les subtilités et les délicatesse de la langue grecque. De tous les Pères latins, il est celui dont la pensée est la plus proche des Pères grecs.

Voir aussi : http://www.correspondanceeuropeenne.eu/2014/01/10/saint-hilaire-de-poitiers-un-eveque-qui-ne-sest-pas-plie/