3- De la Confrérie de saint Loup, fondée en l’an de Grâce 1153 .

Le premier Bayle Michel Tintou « en majesté »  portant  les reliques  du chef de notre Saint patron  lors des Ostensions 2009.

Fondée en 1153 et toujours heureusement  active à ce jour, malgré les interruptions inévitables  dûes aux déferlements des périodes révolutionnaires, elle  fait partie de la Fédération des Confréries Limousines.  Sa mission est de veiller à la dévotion rendue son saint Patron l’évêque de Limoges, Loup,  fêté le 22 mai.  Elle assure aussi la plus parfaite  confraternité entre ses membres .  Sa particularité  immémoriale est  de n’accueillir  que des hommes.

Les importantes reliques de son saint patron sont  conservées dans une châsse abritée  à droite de l’autel tombeau de saint Martial  » l’apôtre d’Aquitaine »  en l’église Saint-Michel-des-Lions de Limoges (Haute-Vienne) . La coupe reliquaire abritant le  chef de saint Loup est enrichie d’émaux  exécutés par le maître émailleur Paul Bonnaud.

La confrérie est organisée en association régie par la loi de 1901. Elle est placée  sous l’autorité d’un premier Bayle ( Président) assisté  par un  second Bayle .Complêtent le  bureau de la Confrérie un Secrétaire, un Secrétaire adjoint  correspondant pour l’informatique, un trésorier et un trésorier adjoint, un chargé du protocole, un  Porte-Drapeau ,  un Porte-Drapeau adjoint et un porte Banniére. La Confrérie de Saint Loup s’honore aussi de  compter dans ses rangs  un premier Bayle  honoraire ainsi qu’un second bayle honoraire. le nombre de membres de la Confrérie n’est  pas statutairement limité.

La devise de la confrérie,toujours actuelle est «In hoc signo vinces », « Par ce signe, tu vaincras » fait expressément référence au choix victorieux du Chrisme par l’empereur romain Constantin Ier peu avant sa victoire contre Maxence au Pont Milvius , pont situé à quelques kilomètres au nord-est de Rome, en 312.

Les couleurs de l’écharpe  de la Confrérie  sont le jaune et le  blanc ou l’or et l’argent  si l’on préfère… Couleurs  qui, « coïncidence » heureuse, se trouvent aussi être  celles du Vatican…

boutonniere
Deux insignes successifs de boutonnière de Confrères, le plus ancien , celui de droite, étant en tissu.

Ce n’est, semble t’il, qu’à partir de mai 1891 ( Catalogue de l’exposition réalisée  à l’occasion du 850 e anniversaire de la Confrérie de saint Loup) qu’est attestée l’existence d’un insigne de boutonnière distinctif  aux couleurs de la Confrérie pour les Confréres. Cet insigne  remplacé en 200 ?) par un  élégant  écusson s’accompagne d’une  écharpe blanche  et jaune qui  ne fut attribuée  qu’aux seuls  Bayles en 1976. L’ensemble  des Confréres n’aurait  obtenu  le droit au port de cet insigne qu’en 1994 (?).

C’est en 201?, que le Premier Bayle Christian Darnajou a proposé à la Confrérie d’adopter un élégant insigne de  boutonnière en forme d’écusson  à nos armes. Celui-ci élaboré en métal émaillé  à partir des travaux de nos  membres est aujourd’hui porté en parallèle avec l’insigne ancien.

P1130761 (1) 2
Géraud Sevestre portant le nouvel insigne et Alain Chamaud , par ailleurs premier Bayle de la Confrérie des professions de santé, Saint Cosme et Saint Damien ( Pierre-Buffière-87260-) reste fidèle à l’ancien en tissu.
P1140441
Esthétique association de deux nos deux insignes confrériaux réalisée par Jean-Pierre Lanette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ost O9 - Clôture Lim#4DC2BC (1)
Le cierge confrérial des premier et second Bayle.

La Confrérie prend  aussi toute sa place  dans les Ostensions Limousines et Marchoises. Rappelons que les Ostensions ont été inscrites dans la  liste  du patrimoine  culturel immatériel de l’UNESCO  lors de sa 8éme réunion tenue à Bakou (Azerbaïdjan) du 2 au 7 décembre 2013.

Ost. patrimoine M1063

urlLes Confréries limousines

Stéphane Capot, Paul d’Hollander (dir.) – 2009.  Confrèries et Confrères en Limousin – du Moyen Âge à nos jours                                                                                                                                                                     http://www.pulim.unilim.fr/index.php?option=com_booklibrary&task=view&id=78&Itemid=9

 Les Confréries- Tourisme en Haute-Vienne

http://www.tourisme-hautevienne.com/spip.php?article1316

Fédération des Confréries limousines

Fédération des confréries limousines. La Confrérie de saint Loup en  est une des  fondatrices.                                                    http://www.librairievo.com/personne/federation-des-confreries-limousines/762528/

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/10000/Saint-Loup.html

http://www.tous-les-faits.fr/loup_de_limoges

Voir aussi sur  ce  blog  même :                                                                                                     https://confreriedesaintloup.wordpress.com/les-sites-electroniques-des-differentes-confreries-limousines/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s