Diplôme officiel attestant de l’inscription des Ostensions septennales limousines sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (UNESCO)

Publié le Mis à jour le

La  copie de  ce  diplôme , diplôme  si cher  au coeur des Limousins,  signé par Mme Irina BOKOVA  le 4 décembre 2013,  a été présentée aux confrères par le Premier Bayle en exercice de la Confrérie de Saint Loup , M. Christian Darnajou,  lors de son Assemblée générale  tenue le jeudi 22 Mars au  1, place du Présidial, à Limoges , siège  du Presbytère  de la  grande paroisse Saint Michel.

IRINA BOKOVA

Directrice générale de l’UNESCO

     Née le 12 juillet 1952 à Sofia (République de Bulgarie), Irina BOKOVA assume les fonctions de Directrice générale de l’UNESCO * depuis le 15 novembre 2009. Réélue pour un second mandat en octobre 2013, ( NDLRB. Mandat courant  jusqu’en 2017) , elle est la première femme et la première candidate de l’Europe de l’Est, à se voir élue à la tête de cette Organisation.

  • 7, 9 place de Fontenoy (75007 PARIS)

https://fr.unesco.org/internet-radicalisation-jeunes-prevenir-agir-vivre-ensemble/irina-bokova-0

 

Publicités

Naissance d’une nouvelle catégorie sur le blog de la Confrérie de Saint-Loup : « Vie de la Fédération des Confréries Limousines »

Publié le Mis à jour le

Et comment   mieux inaugurer cette  nouvelle  catégorie  qu’en vous offrant les photos des  deux derniers présidents de la Fédération des Confréries ?

  • Le President Marc-Olivier Grasset, de la Confrérie des Porteurs  de la châsse de Saint-Martial, portant l’écharpe  de Président de la Fédération ( à droite en regardant  la photo) 
  • Le Président Jacques Peyrot ( à gauche en regardant  la photo)  de la Confrérie St Lucius et St Emerite d’Abzac.
Photo prise lors des Ostensions de Saint Junien (87200) le Dimanche 26 juin 2016.

Mge Bozzo. Rencontre des Confréries limousines – église S. Joseph Saints Tite et Timothée – 26 janvier 2018

Publié le Mis à jour le

2 Tim 1, 1-8 ; Ps 50 ; Lc 22, 24-30

 Le petit diocèse de Séez, d’où j’arrive, a donné à l’Église de nombreux saints, parmi lesquels Saint Jean-Eudes, apôtre du Sacré cœur, Saints Louis et Zélie Martin, le seul couple canonisé de l’histoire de l’Église et leur dernière fille, Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, docteur de l’Église et « la plus grande sainte des temps modernes », au dire de Saint Pie X. Malgré ce beau palmarès, au diocèse de Séez, il n’y a pas ni confrérie de Sainte Thérèse, ni confrérie de Saint Jean-Eudes, pas plus que de confrérie de Saint Latuin ou de Saint Godegrand, si l’on cherche du côté des évêques des premiers siècles.

J’arrive donc dans un diocèse où la mémoire des Saints est transmise et vénérée de manière active. Votre présence ce soir en est la preuve. Du moins je l’espère. J’espère que votre appartenance à une confrérie a bien pour but d’entretenir la mémoire, d’implorer l’intercession et d’imiter le modèle des saints limousins.

Cependant, notez bien que si jamais vous apparteniez à une confrérie pour une mauvaise raison, tout n’est pas perdu, si l’on en croit l’Évangile du jour. Mesurons bien la scène : au moment où, dans la plus grande humiliation, dans la plus grande déréliction, Jésus va donner sa vie pour eux et pour nous, les Apôtres se disputent pour savoir lequel d’entre eux est le meilleur.

Je veux croire que rien de tel ne se produit dans les confréries Limousines. Mais, si tel était le cas, vous seriez au niveau des Apôtres, ce qui est déjà pas mal. Et vous vous laisseriez enseigner par Jésus, qui les reprend avec douceur. On pourrait pourtant imaginer qu’il ait piqué un coup de sang : « quoi, à l’heure où je vais me sacrifier pour vous dans l’incompréhension et la souffrance, vous vous inquiétez de votre gloriole ! ».

Tout au contraire, Jésus les reprend avec douceur et pédagogie, s’appuyant sur l’exemple des puissants de ce monde, qui font sentir leur pouvoir. Ce qui est étonnant, c’est que, finalement, à ses  Apôtres qui se disputent pour des histoires de place, Jésus promet qu’ils siégeront su rdes trônes dans son Royaume !

Mais la voie d’accès au Royaume, où Jésus leur promet une place, est exactement l’opposée de la voie d’accès aux honneurs de ce monde. « Je suis au milieu de vous comme celui qui sert ». Jésus nous promet le meilleur, le Royaume, le Paradis. Pour nous y hisser, il faut nous faire petits. Pas d’autre chemin. Ça ne signifie pas qu’il faille renoncer à toute responsabilité, à toute charge, ce n’est pas un péché d’être premier bayle, ou d’être évêque. C’est un ministère, c’est à dire un service. Un service est dévoyé s’il ne s’exerce pas dans un esprit de service. « Je suis au milieu de vous comme celui qui sert ».

Martial, Aurélien, Léonard, Israël, Théobald, Ferréol, Eloi, Valérie ont été au milieu des limousins, quelles que fussent l’importance de leur responsabilité, comme ceux qui servaient. Ils servaient les pauvres, les prisonniers, l’évangélisation, l’Église… Ce soir, nous voulons rendre grâces pour eux ! Merci à vous chers confrères de nous aider à rendre grâces en conservant leurs reliques, et leur histoire, même si celle ci revêt une partie « légende dorée », nous savons qu’ils sont de la même chair que nous, qu’ils ont vécu les mêmes combats et servi le même Seigneur, dans l’histoire humaine compliquée et magnifique !

Comme Paul, nous recevons avec reconnaissance le souvenir de ceux qui nous ont précédé : « Je suis plein de reconnaissance envers Dieu que j’adore avec une conscience pure comme l’ont fait mes ancêtres » et encore « j’évoque le souvenir de ta foi sincère, c’était celle qu’habitait d’abord Loïs, ta grand-mère et celle d’Eunice ta mère ».

Avec Paul, nous rendons grâce pour nos pères dans la foi, pour ceux qui nous ont évangélisé. Mais ce faisant, nous ne sommes pas les conservateurs du patrimoine, « nous sommes les descendants d’un peuple de Saint », comme dirait Tobie. Rendre grâces pour les Saints Limousins, c’est nous inscrire dans leur sillage, comme Timothée dans celui de sa mère et de sa grand-mère.

Notre mission est donc une mission pour aujourd’hui. Soyez enracinés dans la foi reçue des Apôtres et transmise par nos amis les saints, mais pour vous inscrire dans cette même vocation à la vie Sainte au XXI° siècle. Sinon, à quoi bon ? A quoi bon vénérer les saints, si nous n’avons pas l’ardent désir de la sainteté. Refuserons-nous cette aventure ? La seule véritable aventure, écrivait Bernanos.

En rendant grâces avec vous ce soir, je vous exhorte donc avec les mots mêmes de Paul : « ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération. N’ayez donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur (…) mais avec la force de Dieu, prenez votre part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile » ! Ainsi soit-il.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Antoine_Bozo

Voeux 2018 du président de la Fédération des Confréries Limousines et de son bureau

Publié le Mis à jour le

 

Bureau de la Fédération

Président.  Marc-Olivier GRASSET
Vice- Président.  Gilbert TROMAS
Secrétaire.  Antoine DEBERNARD
Trésoriére . Agnés LAGANE                                                                                                                                                               Secrétaire adjoint. Alain TEXIER
Trésorier adjoint. Jean-Jacques BATAILLON

Voeux du blog de la Confrérie de Saint Loup pour l’A.D. 2018.

Publié le Mis à jour le

De la même  façon que la porte  de l’autel tombeau reliquaire de Saint Loup à Saint-Michel- des- lions s’ouvre parfois pour laisser le passage aux  saintes reliques , que la porte de l’an qui vient  s’ouvre, grâce à la protection de notre Saint Patron,  sur une perspective  qui nous verra devenir meilleurs chrétiens.

Deuxiéme phase des travaux demandés par l’Evéché de Limoges au bénéfice de la coupe reliquaire de Saint Loup ( Mercredi 8 mars A.D. 2017 à 10 heures)

Publié le Mis à jour le

Avant de placer la précieuse relique dans la coupe reliquaire, un lit de ouate est préparé.
                                                                            Puis le couvercle est réassujéti
Le Père Montville, Chancellier de l’évéché, apposant le sceau en présence du premier Bayle, Christian Darnajou. Remerciement à Jean-Marie Barataud, Premier Bayle de la Grande Confrérie de Saint-Martial , qui a pris les photos de cette seconde phase des travaux effectués au bénéfice du chef reliquaire de notre saint fondateur.
La coupe reliquaire du chef de Saint Loup avec le ruban scellé à nos couleurs qui en atteste désormais de l’inviolabilté.
Photo prise  le mercredi 10 mars 2017  peu aprés 10 Heures. De gauche à droite au premier plan : le père Jean-Louis Montville, chancellier de l’Evéché, le premier Bayle Christian Darnajou, M. le curé de Saint Michel Bernard Vignéras entourant la coupe reliquaire qui a bénéficié des travaux exposés ci-dessus. Au second plan  et toujours de gauche à droite. Jean-Claude Loison, Xavier Foucher, Jean-Claude Duront. Au second plan  et toujours de gauche à droite. Jean-Claude Loison, Xavier Foucher, Jean-Claude Duront.

 

 

Prière à Saint Loup communiquée par notre Premier Bayle, Christian Darnajou

Publié le Mis à jour le

La prière  dont le texte suit , et  qui est lue  à la messe de 11H15 chaque premier  dimanche du mois ,  a été adoptée par l’Assemblée  générale de la Confrérie tenue au 1, Place du présidial,-  Presbytère de l’église Saint-Michel-des-Lions- (Limoges)  le  jeudi 16 novembre 2017.

Saint Loup,  dont ta vie fut profondément marquée  par la prière, l’humilité et les actions  vers les petits  et le plus fragiles, nous venons vers Toi.
Nous demandons au Seigneur, par ton intercession, que grandisse notre  foi dans la prière et  dans notre vie  de tous les jours . Donne nous l’esprit de charité, de fraternité, l’attention à l’accueil  et au service du petit et du pauvre.

Accompagne   nos prêtres  tout au long de leur  ministère afin qu’ils rayonnent de la présence aimante  du Seigneur et nous enseignent les voies de la Sainteté.

Saint Loup, protège et veille  sur nos familles  avec bienveillance et  garde les unies.

Regarde notre pays avec   compassion en ces temps de  crises  qui affectent tant de personnes . Redonne espoir  et foi  ceux qui doutent et  droiture à nos dirigeants.

Saint Loup , aide nous  à être des artisans de  Paix  et des témoins  dela tendresse de Dieu qui nous montre le chemin.