Participation de « Saint Loup » à la fête des porteurs de la Châsse du 16 novembre 2014

Publié le Mis à jour le

P1090412
La châsse de l’apôtre d’Aquitaine en procession.
P1090407
Panonceau armorié des Porteurs
P1090396
De gauche à droite, Alain Chamaud également confrère de saint Loup, le 2 éme et le 1 er  » chef  » des Porteurs.
P1090413_2
La présidente et un confrère de la toute nouvelle Confrérie des Saints Pardoux, Valery et Roch.

 

Publicités

Participation de « Saint Loup » à la fête de la Saint Martial des Ardents du 15 novembre 2014

Publié le Mis à jour le

P1060921
La petite Châsse de Saint Martial dans le choeur de l’église Saint Joseph dans l’attente de la célébration du Saint Sacrifice de la Messe
P1060949
Dans les rangs de la procession aux flambeaux en marche vers le MontJovis, des confrères ( … et consoeurs) en prière.
P1060934
Rien ne manquait à la commémoration, pas même l’Eglantino de Lemouzi .

 

Escapade confraternelle de Saint Loup à l’automne 2014 (27 septembre)

Publié le Mis à jour le

P1090166_2
Joseph Mazabraud; l’illustre auteur du poême consacré à la plus belle rivière du Limousin : la Briance
P1090223
Le perron des bâtiments abbatiaux vu du parc surplombant les jardins bordant la Briance.

 

 

Solennité de saint Martial . Limoges, Dimanche 28 juin 2015.

Publié le Mis à jour le

Attention ! Cette Solennité  sera  célébrée  ce dimanche  à 10 h 15.  Les confrères de saint Loup,  l’ensemble des autres  confrères  mais  naturellement aussi toutes les personnes de  bonne volonté sont  conviées à venir fêter l’apôtre  d’Aquitaine en  son église.

Programme et plan des fouilles 2015/ 2016 sur le site de l’ancienne abbaye Saint Martial de Limoges

Publié le Mis à jour le

osten      L’on sait  que  saint Loup passa  une partie importante de  sa vie tout  proche  du tombeau de saint Martial en l’abbatiale homonyme,  tombeau dont  il était le gardien. Il est  donc  tout à fait normal que nous  vous entretenions des fouilles annoncées  qui vont permettre de retrouver  ce  cadre , déjà en mauvais  état à la fin du XVIII éme, et qui n’a pas survécu aux événements révolutionnaires.

63e1d8_4b38496485904191ae6780d2c7a3484d.jpg_srz_p_401_244_75_22_0.50_1.20_0
Présentation, dans l’ancien état des collections du musée de l’Evéché, des chapiteaux romans ( au nombre de 18) découverts en 994 – soit mille ans après le miracle des ardents- dans les soubassements d’une grange du château de la Bastide. http://www.limousin-medieval.com/#!abbaye-saint-martial/c1w2

Présentation, dans l’ancien état des collections du musée de l’Evèché, des chapiteaux romans (au nombre de 18)  de la nef  de l’ancienne Basilique du sauveur ) découverts en 994 – soi mille ans après le miracle des ardents (!) .  La nouvelle présentation réalisée au sein du  Musée des Beaux-Arts en montre  beaucoup  moins mais il convient  d’attendre la  fin des fouilles et travaux  conduits sur le site  de la Basilique (place de la République) pour  en connaître la présentation définitive.

Prenez aussi connaissance des photos explicatives  de la publication de Limoges Tourisme mises en ligne grâce au lien suivant :

https://www.facebook.com/152758378119781/photos/pcb.908975059164772/908974959164782/?type=1&theater