De nouveau au pied du tombeau de saint Martial, saint Loup et sa confrérie.

Image Publié le Mis à jour le

P1100697_2

Publicités

Calendrier des 72 émes Ostensions septennales Limousines et Marchoises 2016

Publié le Mis à jour le

prog
Programme des Ostensions Lmousines er Marchoises 2016

Rappel . Vidéo (2’05) de notre regretté confrère Henri Lamoure traitant de son activité de forestier.

Publié le Mis à jour le

Parole de forestier : Henri Lamoure témoigne

A Boisseuil, en Haute-Vienne, Henri Lamoure possède deux parcelles forestières d’une surface totale de 70,5 hectares. Une parcelle est composée de douglas plantés depuis 18 ans, une autre parcelle constitue une futaie feuillue irrégulière naturelle, à dominante de chênes et de frênes. Henri Lamoure accueille du public dans sa forêt et leur fait partager sa passion pour le paysage.

http://www.pefc-france.org/articles/henri-lamoure-temoigne/
et aussi :

Passation de pouvoir entre deux Premiers Bayles : Michel Tintou, sortant ; Christian Darnajou, rentrant

Publié le Mis à jour le

LIMOGES – CONFRERIE DE SAINT LOUP

Premier Bayle de la Confrérie de Saint Loup depuis trente sept ans, Michel TINTOU a mis fin début janvier 2010 à sa charge, pensant rajeunir la nouvelle présidence. Pour se faire,  l’assemblée Générale du 16 novembre 2009 a élu Premier Bayle Christian DARNAJOU et accordé le titre de premier Bayle d’Honneur à Michel TINTOU. Evidemment, notre Premier Bayle sortant, qui a consacré la majeure partie de sa vie à notre Confrérie, où il avait été accueilli en 1960, continuera à être un fidèle soutien, tout en servant d’une autre façon.

Au cours d’une réunion amicale de l’Epiphanie 2010, le nouveau premier Bayle avait tenu à rendre hommage à son prédécesseur. Voici, un passage des paroles qui ont été prononcées à cette occasion :

« Elu Premier Bayle par l’assemblée Générale du 11 mars 1972, Michel TINTOU a oeuvré sans cesse pour développer une meilleure connaissance de la Confrérie tant à l’extérieur, qu’à l’intérieur et en essayant de démontrer à nos Confrères que l’histoire doit les encourager et renforcer leur appartenance et leur fidélité à un groupement, qui représente un élément important de l’âme limousine.                                    Autour des années 1980, Michel TINTOU a entrepris une enquête historique et iconographique dans les paroisses du bas limousin et du Périgord, placées sous le vocable de St Loup.                                                A l’occasion du Jubilé de l’an 2000, à la suite d’une idée du premier Bayle alors en fonction, la confrérie fait réaliser un bras reliquaire contenant une petite relique de notre Saint Patron.

      Nous sommes heureux de pouvoir apporter à Michel TINTOU des félicitations les plus affectueuses et reconnaissantes pour le dévouement qu’il a consacré à notre confrérie »

LABARUM 2011 p. 25 & 26

http://www.penitents-confrerie.org/labarum%202011%20bis.pdf