Confrérie de Saint Loup

Une fête de saint Loup qui pourrait être célébrée à nouveau, celle de la translation de ses reliques

Publié le Mis à jour le

SAINT LOUP, évêque de Limoges (22 mai)

Ce dignitaire ecclésiastique, responsable du  sanctuaire de saint Martial, fut élu évêque de Limoges au début du VIIe siècle et approuva la fondation de la lignée (NDLRB. Fondation de l’Abbaye de Solignac ?) . Enseveli à l’Abbaye de Saint-Martial, son corps fut transféré le 6 septembre 1158 en l’église Saint-Michel-des-Lions. La foire du jour de sa fête propagea son culte qu’entretient toujours une confrérie à son nom.

http://www.limousin-medieval.com/#!les-saints-limousins/c1n2r

Publicités

Notre confrérie à parrainé la nouvelle Confrérie Saint Etienne d’Esse (16500).

Publié le Mis à jour le

Esse
C’est – en grande partie- grâce à notre second Bayle, ETIENNE  Conrady, que la Confrérie Saint ETIENNE d’Esse ( vous noterez  la similitude des prénoms) a pu voir le jour . Que ce soit pour les confrères de Saint Loup  d’aujourd’hui l’occasion de rendre hommage à notre second Bayle qui eut le privilège rare de porter une confrérie sur les fonds baptismaux.

banniere esse