Pascal Texier

Menaces révolutionnaires (1793) sur la châsse de Saint Loup.

Publié le Mis à jour le

    Pascal Texier, Président de la SAHL ( Société Archéologique et Historique de Limousin) a bien voulu nous faire profiter  d’une seconde  pépite * dans ses recherches historiques. La Confrérie de Saint Loup lui exprime  sa  vive reconnaissance.

   Dans sa livraison du 14 novembre 1793, le journal du département de la Haute-Vienne, organe de la société populaire, publie un extrait de la lettre qu’écrivit Xavier au Drouin, ministre de la guerre, au citoyen Foucaud : «… tu vois qu’en tout, Paris fait son devoir ; hier au soir on a descendu Sainte-Geneviève sans arrêt du parlement, il n’y avait pas une robe rouge, mais en place beaucoup de bonnets rouges. La Sainte Patronne a donc été descendue, et la Sainte et la Chasse ont été portée sans grande pompe, mais en grande joie à la trésorerie nationale. Les mécréants qui étaient là ont prétendu qu’il n’avait fois qu’en la chasse, et la Ste. poussière a été reniée fort malhonnêtement.

Je crains bien que quand on saura cela Limoges, il ne s’y trouve assès d’impies pour provoquer de pareils malheurs sur le grand St. Martial, sur le gros St. Loup, sur le vieux St. Domnolet, sur le petit St. Aurélien ; ils n’y épargneront pas même la chemise de sainte Valérie. »

À suivre …

Pascal Texier

Président de la SAHL

http://sahlim.fr/

sahl@sahlim.fr

Publicités

« Le riche dépot (du) corps de saint Loup évêque de Limoges, qui fut inhumé l’an 642 « .

Publié le Mis à jour le

Pascal Texier, Président de la SAHL ( Société Archéologique et Historique de Limousin) a bien voulu nous faire profiter  d’une récente pépite  dans ses recherches historiques. La Confrérie de Saint Loup lui exprime  sa  vive reconnaissance

« A pour son plus riche dépot corps de saint Loup évêque de Limoges, qui fut inhumé l’an 642. Est élevé de terre par Gérald évêque, l’an 1158. Sa chasse est d’argent doré. Il est invoqué contre les diarrées et mal des intestins. Il y a aussi un os du même saint enchâssé dans un bras d’argent. De plus une croix d’argent avec du bois de la Sainte-Croix. Le chef de sainte Bénigne vierge et martyre, est enchâssé dans un demi corps d’argent. Il y a encore dans un coffret de bronze surdoré un os de saint Capraise, un de saint Étienne de Grandmont, et des Innocents, et un de saint Antoine dans un bras de bois doré. »

Bonaventure de Saint-Amable, Histoire de saint Martial,, tome II, page 218

Pascal Texier

Président de la SAHL

http://sahlim.fr/

sahl@sahlim.fr

Limoges. Faculté de Droit et des Sciences éco. 20 et 21 octobre 2016. Amphi Chevalier. Colloque sur les reliques.

Publié le Mis à jour le

jhd_programme

XXXVE JOURNÉES D’HIS

TOIRE DU DROIT

LES RELIQUES EN ACTION

JEUDI 20 ET VENDREDI 21 OCTOBRE 2016 Amphithéâtre Chevalier
Faculté de Droit et des Sciences Économiques 32 rue Turgot – 87031 Limoges

ENTRÉE LIBRE

Organisées par :
 L’Observatoire des Mutations Institutionnelles et Juridiques OMIJ—EA 3177

Avec le soutien:
 De la Région Nouvelle-Aquitaine

Sous le patronage:

 De la Commission nationale française pour l’UNESCO

 

J E U DI  2 0  O C T O B R E

09H30 – Accueil 10H00 – Introduction

Xavier PERROT, MCF HDR, Directeur de l’OMIJ, Faculté de droit et des sciences économiques, Université de Limoges

10H30 – RELIQUES ET BIOÉTHIQUE

Statut juridique du cadavre et reliques humaines

Anne-Blandine CAIRE, Professeur de droit privé, École de Droit, Université d’Auvergne Reliques et biotechnologie: du corps au code

Ghilaine JEANNOT-PAGES, MCF HDR, OMIJ, Faculté de droit et des sciences économiques, Université de Limoges

Les reliques du haut Moyen Âge au regard du génie génétique. Quelques remarques sur l’apport de la science du vivant à l’histoire du droit

Laura VIAUT, Doctorante, Université de Limoges
12H00 – Déjeuner libre

14H00 – RELIQUES, LE SACRÉ DANS LE CIVIQUE

Privation de reliques et émotion populaire au début du XVIIIe siècle. Le cas de Saint Julien d’Alexandrie

Albrecht BURKARDT, Professeur en Histoire moderne, Université de Limoges, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Centre de Recherche Interdisciplinaire en Histoire, Histoire de l’art et Musicologie – CRIHAM (EA 4270)

La tradition de vénération du Codex de la Laurentienne: le manuscrit du Corpus Juris Civilis (littera fiorentina) comme relique civique (XVè-XVIIIè siècles)

Valérie HAYAERT-VANAUTGAERDEN, Chercheur associé, Institut des hautes études sur la Justice – IHEJ de Paris

Disciples, admirateurs, collectionneurs et reliques civiles idolâtrées des Temps modernes au XXème siècle

Pascal PLAS, Directeur de l’Institut International de Recherche sur la Conflictualité – IiRCO, Université de Limoges

15H30 – 15H45 – Pause

Les Ostensions limousines devant le Conseil d’État

Jean MORANGE, Professeur émérite, Faculté de droit et des sciences économiques, Université de Limoges

Réflexions sur l’inscription des Ostensions septennales limousines par l’UNESCO sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Virginie SAINT–JAMES, MCF HDR de droit public, OMIJ-IIRCO, Faculté de droit et des sciences économiques, Université de Limoges

V E N D R E D I  2 1  O C T O B R E

10H00 – Accueil

10H30 – RELIQUES, LA PUISSANCE DES IMAGES

L’agilité triomphante des saints : le « corps animé » de Catherine de Bologne

Stéphane BOIRON, Professeur d’histoire du droit, Université Paris-Sud Puissance des images et force du roi : le diacre Paris à Limoges
Pascal TEXIER, Professeur émérite d’Histoire du Droit, Université de Limoges

11H00 – Clôture

12H00 – Déjeuner libre

Avec la participation ultérieure dans les actes publiés des journées de Andreas HELMIS (Professeur d’histoire du droit, Université nationale d’Athènes) et Ivan BILIARSKY (Professeur, Institut d’histoire, Académie des sciences de Bulgarie ).

Lieu du colloque

LIEU DE LA MANIFESTATION Amphithéâtre Chevalier

Faculté de droit et des sciences économiques

32 rue Turgot 87031 Limoges

INFORMATIONS PRATIQUES

Bus : lignes 4,5,6,8,10,12,18 arrêt A. Dubouché

Parking : Winston Churchill (payant), Place d’Aine (souterrain payant), Place de la Motte (souterrain payant).

CONTACT

Observatoire des Mutations Institutionnelles et Juridiques – OMIJ – EA 3177 Faculté de droit et des sciences économiques – Forum
5 rue Félix Éboué – B.P. 3127
87031 Limoges
Tél : + 33 (0)5 55 14 92 98
Mail : stephanie.bartkowiak@unilim.fr