Commune de Limoges (87000)

Dimanche 22 mai 2020, jour dela Solennité de la Saint Loup dans le Diocèse de Limoges.

Publié le Mis à jour le

       Nous étions trés heureux  et, pourquoi aussi ne pas le dire,  plutôt fier  que la Messe  annuelle  de la Solennité de la Saint Loup  soit  – coronavirus-  « aidant »  célébrée à la Cathédrale Saint-Etienne de Limoges  et  retransmise en  direct sur la chaine youtube du Diocèse ce dimanche 17 mai .                                                                                                                                                                     Rappelons  que la  date de la fête de Saint Loup ,  évêque de Limoges  et  dévot de Saint Martial -patron d’une Confrérie fondée en 1153-   est le 22 mai dans le calendrier officiel du Diocèse.

      C’est d’ailleurs ce qu’annonçait le Populaire  dans son édition du Samedi 16mai 2020. hélas , ce dimanche matin fut retransmise la messe  depuis  Gouzon , commune d’ailleurs  tout à fait  charmante … https://fr.wikipedia.org/wiki/Gouzon

                     Page écran du site du Diocèse annonçant la messe à Gouzon ce Dimanche 17 juin 2020.

 

   Vue du choeur de l’église Saint Martin de Gouzon (XIII éme)  ce dimanche  17 mai 2020 quelque temps avant la diffusion de la Messe en direct.

 

 

 

 

Limoges. Dimanche 19 avril 2020. Pandémie du Coronavirus. Vénération exceptionnelle des reliques de Saint-Martial

Publié le Mis à jour le

     Dimanche 19 avril 2020. La  Grande Confrérie de Saint Martial de Limoges  ( Premier Bayle Jacques Fillet) et les autorité  ecclésiastiques (Mgr Bozzo, évêque de Limoges  et M. le curé François Renard)   ont renoué les liens ancestraux (994-2020) qui unissent la  ville de Limoges avec son évangélisateur en organisant en cette journée  naguère des  « Petites ostensions Limousines  » deux cérémonies d’imploration à l’apôtre d’Aquitaine en son église Saint-Michel des lions. .

      Les  conditions sanitaires  strictes  que nous  connaissons actuellement avaient  nécessairement  conduit à une forte limitation du nombre des personnes présentes mais elles n’expliquent  sans  doute pas  que le Président  de la Fédération des Confréries, Limousines  Marc-Olivier Grasset, n ‘ait pas pu participer à cette cérémonie , cérémonie qui n’a en pratique réunit que certaines  confréries limougeaudes sans rappel, du fait  de cette absence , que  Saint Martial avait  guéri tous les Aquitains et pas seulement les habitants de la ville capitale .

  Vous trouverez ci-après les liens  qui vous permettront de  revivre ces belles et pieuses cérémonies.

St Michel-des-Lions  le Dimanche 19 avril 2020 – 17H30https://www.youtube.com/watch?v=q0vNHVFA0iQ

Mémorial du Montjovis le Dimanche 19 avril 2020 – 18H20 https://www.youtube.com/watch?v=ozn_cE9Je6Q  

  Mais ce  blog est aussi heureux de  vous offrir  des captures d’écran et photos dues à un de nos amis Alexis  Desmoulière, confrère de Saint Loup que nous remercions.

http://www.diocese-limoges.fr/wp-content/uploads/2015/04/Petites-Ostensions-Limousines-Fi-2015.pdf
Devant le maître-autel de l’église Saint-Michel la châsse, les cierges à panonceaux, le drapeau de la Confrérie et la table sur laquelle sera posé le reliquaire du chef de l’apôtre d’Aquitaine.

 

Le chef reliquaire bien à l’abri dans sa châsse. l’on notera sur un des versants du toît de la châsse en « ardoises » un écusson aux armes de la ville de Limoges.

Mgr l’Evêque prenant pieusement en mains le chef-reliquaire de l ‘apôtre d’Aquitaine.
Mgr l’Evêque présentant le chef-reliquaire de Saint-Martial  à la vénération des fidèles.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/limoges/ostensions-exceptionnelles-eglise-requiert-aide-dieu-vaincre-epidemie-covid-19-1818270.html
Mgr Bozzo commençant à saluer les confrères avant de se retirer. De profil à gauche en costume bleu , M. Emile-Roger Lombertie , maire de la ville de Limoges, l’un des possesseurs des quatre clefs de la châsse.

Voir aussi :

Limoges s’en remet au crâne de saint Martial contre le coronavirus

https://www.lepoint.fr/societe/limoges-s-en-remet-au-crane-de-saint-martial-contre-le-coronavirus-19-04-2020-2372064_23.php?fbclid=IwAR15EwymxkUTdkLe_aqCybjCuz9q6Cs46Tipda5DNHlRqO9wizUzqbyOkAE#

 Et avant de nous quitter aussi longtemps du moins  que cette  vidéo restera  sur ce  site : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/limoges/ostensions-exceptionnelles-eglise-requiert-aide-dieu-vaincre-epidemie-covid-19-1818270.html

Limoges accueillera la 75 éme Maintenance des Penitents les 29 et 30 mai 2021 ( IMPORTANT- Changement de date)

Publié le Mis à jour le

      Prévue  pour la fin du mois de  mai  2020 et reportée au Dimanche  25 octobre 2020,
NDLRB.  Attention Pierre Lamige , Confrérie de St Aurélien,  responsable de l’accueil  à Limoges de la  75e Maintenance des Confréries de Pénitents m’a fait  savoir  que les  dates  de report de l’accueil de la Maintenance, contrai-rement à ce qu’indique cet article, seront les samedi 29 et dimanche 30 mai 2021
                        Alain TEXIER. Confrère de de Saint-Loup
    La 75e Maintenance des Confréries de Pénitents de France et de Monaco se tiendra à Limoges. C’est Bernard Bardon de Brun (1) qui a implanté ces mouvements venus du Sud dans Limoges la cité de Saint-Martial

Il n’y a plus de pénitents sur Limoges. Si la confrérie de saint Aurélien appartient à la Maintenance, c’est parce qu’elle comptait en son sein une confrérie de pénitents, dits les Pénitents Feuilles Mortes, aujourd’hui disparue. C‘est Étienne Cibot, qui au milieu des années 90 a rejoint ce mouvement.

La Maintenance a pour but d’établir des liens de coopération et d’entraide entre les différentes confréries de pénitents de France et de Monaco. Elle a vu le jour dès la fin du XIXe siècle, sous l’égide du cardinal de Cabrières et de Frédéric Mistral. Ce projet fut pleinement réalisé en 1926.

Depuis 1962


Depuis 1962, sous l’impulsion du Grand Maître, le comte Josserand de Saint-Priest-d’Urgel (2)  , une réunion de l’ensemble des confréries de pénitents se tient tous les ans. La Maintenance favorise la reprise et le développement des confréries de pénitents et veille à ce qu’elles restent fidèles à leur triple vocation : sanctification personnelle, manifestation publique de la foi, participation active aux œuvres de charité en étroite communion avec leurs évêques et le siège apostolique.

Il y a eu à Limoges et dans la région beaucoup de confréries de Pénitents. Et c’est Bernard Bardon de Brun qui est à l’origine de ce phénomène spirituel très répandu dans le sud de la France et notamment entre la Provence et la Principauté de Monaco.

Une vie exemplaire


Bernard Bardon de Brun est né à Limoges en 1564 dans une famille aisée du quartier du château. Il suit ses études à Paris où il étudie avec brio le latin, le grec, l’hébreu sans oublier les mathématiques, la philosophie, la poésie et les belles-lettres. Mais il est surtout attiré par la théologie.

Son père l’envoie faire son droit à Toulouse où il exerce le métier d’avocat. Il y épouse Doucette, une demoiselle de bonne naissance. Il mène avec elle une vie vertueuse. Le couple s’investit pour aider les pauvres. Seulement voilà ! Doucette décède. À la mort de son épouse, Bernard Bardon de Brun continue sa vie exemplaire. Il vend ses biens au profit des malheureux et devient prêtre.

Il revient à Limoges, sa ville natale, et comme il est affilié à la confrérie des pénitents noirs de Toulouse, il demande l’autorisation à l’évêque de fonder à Limoges, une structure identique. Ainsi naît en 1598 la première confrérie des Pénitents noirs de la Sainte Croix (3) .

Des notables

Ses membres sont des ecclésiastiques, des gens du barreau, des grands bourgeois. Cagoulés, vêtus de noir, ils sillonnent la ville et aident les pauvres. C’est un peu l’ancêtre de ce qu’on appelle aujourd’hui la maraude. D’autres confréries voient le jour à Limoges. Bleus, rouges, feuilles mortes, blancs, les pénitents, quelle que soit la couleur (4) , ont tous la même mission et la même philosophie.

Des chrétiens laïcs

Ils partent du principe que la bonne action n’est plus une vertu si elle est ostentatoire. Chrétiens laïcs affiliés pour la plupart à des confréries religieuses, ils se regroupent pour aider les plus pauvres et les plus démunis. Pour conserver leur anonymat, ils cachent leur visage sous une cagoule.

Bardon de Brun

Jusqu’à la fin de sa vie, Bernard Bardon de Brun portera ce mouvement. Mort en 1625, il est inhumé à l’église Saint-Pierre du Queyroix. Ses reliques sont conservées dans une châsse néogothique offerte en 1894 par ses descendants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plaque commémorative apposée sur le mur Ouest de la chapelle dédiée à Ste Thérése ( Eglise St Pierre du Queyroix).(5)
(5)

Fréderic Mistral

La frontière entre le pays d’Oc et le pays d’Oïl se situe dans les monts de Blond. Lorsque Frédéric Mistral a créé la Maintenance, il voulait inclure toutes les sociétés de pénitents répandues sur la surface de la terre occitane. La confrérie de saint Aurélien y a donc sa place.

Monaco


Le Prince Honoré II, (5) prieur fonde en 1639 de la Confrérie des Pénitents Noirs. Elle est rejointe en octobre 1813 par la Confrérie des Pénitents Blancs pour créer une confrérie unique, la Confrérie de la Miséricorde.

                      Jean-François Julien

https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/actualites/a-limoges-les-confreres-sont-devenus-penitents_13767504/

——-

(1) Et pour en savoir plus.

(3) https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article423

(4) https://sites.google.com/site/chevalierdalgues/les-penitents/la-couleur-des-differentes-confreries-de-penitents

(5) P. 155. https://books.google.fr/books?id=XbIFAAAAQAAJ&pg=PA155&lpg=PA155&dq=bardon+de+brun+reliquaire+limoges&source=bl&ots=RhOKqKQlH1&sig=ACfU3U09KodfJ_qcq7eZmykCsQc3mQ_9NQ&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjv6_PhlvLoAhVDAWMBHSPIDIgQ6AEwBnoECAsQNw#v=onepage&q&f=false

 

Panonceau d’honneur de la Confrérie de Saint Loup. Eglise Saint-Michel des Lions; Limoges.

Publié le Mis à jour le

Avis important .  les noms  d’Emmanuel Joubert et de Philippe Madoumier reçus confrères de la Confrérie de  Saint Loup lors de l’Assemblée générale du jeudi 14 novembre 2019  tenue au « Présidial » à partir de 18H ne  figurent pas encore sur ce panonceau d’honneur.

——

    Ce panonceau d’honneur est fixé sur le mur de la chapelle  situé à gauche de la chapelle Sainte Valérie ( chapelle  occupant  elle même la partie gauche  du monument  à Saint Martial support du maître autel).

      Rappelons  que la partie droite de  ce monument ( Chapelle de Saint Loup) est occupée par le  monument commémoratif  abritant le tombeau de Saint Loup.

    Le nom occulté par l’éclair du flash sur la plaquette portant le nom des confrères de Saint Loup est ceui d’Olivier Coupat responsable de facto du protocole de la Confrérie.
   Le nom occulté par l’éclair du flash sur la plaquette portant le nom des confrères de Saint Loup est ceui de Pascal Palant fils de Roger et frère de Stéphane.