-

Annulation AG Ostensions PCI du 6 novembre 2020

Publié le Mis à jour le

OSTENSIONS PCI                                      

OSTENSIONS SEPTENNALES LIMOUSINES 

PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL DE L’HUMANITE DE L’UNESCO

                                                                                                                        Le 29 octobre 2020

Madame, Monsieur, chers amis,

            La situation sanitaire et les contraintes qui l’accompagnent nous conduisent à annuler l’assemblée générale de l’Association Ostensions PCI, qui devait avoir lieu :

–       le vendredi 6 novembre 2020  à 18 heures 30, 

     à la salle Amédée Burbaud  au Palais des sports de Saint-Junien

     Boulevard Marcel Cachin  –  87200 Saint-Junien.

             Cependant, le bureau continue de travailler aux différents projets en cours. 

            En attendant des jours meilleurs, nous vous adressons nos salutations les meilleures.                                                                                                                                                                                                        

                                                                                   Pour le Président,

                                                                                    La  Secrétaire générale adjointe

                                                                                    Marie-Jeanne Texier

Ostensions PCI      Mairie    2, place Auguste Roche   BP 115   87200 Saint-Junien

Association reconnue d’intérêt général, habilitée à recevoir des dons ouvrant droit à réduction d’impôt 

(articles 200 et 238 bis du CGI)

Email représentant saint Loup mais quel Saint Loup ( Le nôtre ou celui de Troyes) ?

Publié le Mis à jour le

Lot n° 45. Estimation :1 500 – 1 800 EUR

lPLAQUE en émail peint en grisaille avec rehauts d’or et de rose pour les carnations du visage représentant saint Loup, contre-émail en fondant. Le saint évêque de Limoges est figuré sous une arcature sur fond de mur appareillé; il est debout, coiffé de la mitre et vêtu d’une chape, tenant la crosse de la main gauche et bénissant de l’autre; inscription à la partie inférieure SANCT[E] LVPE.
Limoges, attribuée à Martial Ydeux, milieu du XVIe siècle
Hauteur: 8 cm – Largeur: 11,9 cm
(quelques accidents et restaurations)

Cette plaque est remarquable par son sujet, saint Loup de Limoges, très rarement représenté malgré la place éminente qu’il tient parmi les saints limousins.

 ¨  ¨  ¨

ATTENTION AUX LIGNES QUI SUIVENT QUI PARAISSENT  FAIRE UNE CONFUSION AVEC SAINT LOUP DE TROYES : 

     « Le sanctuaire comporte également un remarquable trésor contenant, outre bien d’autres œuvres remarquables, la châsse de saint Bernard de Clairvaux ou les émaux de la châsse de saint Loup de Troyes ». https://fr.wikipedia.org/wiki/Cathédrale_Saint-Pierre-et-Saint-Paul_de_Troyes
      Dans la production du XVIe siècle, on ne connaît seulement en effet que la série sur la vie du saint conservée au trésor de la cathédrale de Troyes.
NDLRB. Saint Loup. 8 éme évêque de Troyes . 426-~478/479 : saint Loup († 29 juillet, dans la 53e année de son épiscopat), né à Toul, marié en 417 à Piméniole (sœur de saint Hilaire évêque d’Arles), puis entre au monastère de Lérins en 424

¨  ¨  ¨

 CE QUI SUIT TRAITE BIEN EN REVANCHE – ET A NOUVEAU-  DE SAINT LOUP DE LIMOGES.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Loup_de_Limoges.   Saint Loup fut élu évêque de la ville( N.D.L.R.B de Limoges)  au début du VIIe siècle et mourut en 632. Sa confrérie est la plus ancienne de la province, elle a été créée en 1153 bien plut tôt que celle de saint Martial, le premier évêque de Limoges du IIIe siècle dont il a poursuivi l’oeuvre d’évangélisation.

    NDLRB. La  confrérie de Saint Marrial a été  fondée en 1356.  http://www.ostensionslimoges.fr/confreries-de-limoges/confrerie-saint-martial

     Cette plaque en grisaille avec un délicat rehaut de rose pour le visage du saint Evêque est d’une belle qualité d’exécution. Elle est à comparer avec la série des dix grandes plaques en grisaille illustrant la Passion conservées au musée du Louvre dont quatre portent la signature MD (inv. OA 11134 à OA 11143).

     Plusieurs détails permettent de faire en effet ce rapprochement comme ces caractères communs et essentiels que sont les plis cassés aux ombres finement hachurées, les éléments d’architecture, les traits épais soulignant le pourtour des figures et le soin apporté au traitement des visages (fig.a, b, c et d).

Ouvrage consulté: Sophie. Baratte, Les émaux peints de Limoges, Musée du Louvre, Paris, 2000, pp 113-119.

 

1826. A Migné-Auxances (86440) , une Croix dans le Ciel..

Publié le

24 JUIN 2008

L’apparition de la Croix de Migné-Auxances

apparition

L’apparition miraculeuse de la Croix de Migné-Auxances

Le 17 décembre 1826, dans le Diocèse de Poitiers, France

17 décembre 1826. Un événement extraordinaire met en émoi la petite commune de Migné. La population du village et des environs s’est réunie pour la plantation d’une croix de mission. Alors que l’assemblée écoute le discours du prédicateur, une croix mystérieuse apparait dans le ciel. Contrairement à la croix qu’on vient de dresser, celle-ci est très grande, régulière, lumineuse et couchée. Elle reste ainsi une bonne demi-heure, orientée d’est en ouest, étendue par-dessus la foule, rassemblée devant l’église.

Les autorités civiles et religieuses sont alertées. Une commission d’enquête chargée de vérifier les faits est mise en place. La publication des conclusions de cette commission, qui confirment le fait, et la diffusion de lithographies représentant le miracle déclenchent une polémique nationale diffusée par les médias de l’époque: presse, brochures et livres. Les tenants de l’Eglise et du Concordat y voient une approbation divine, les anti-Concordataires dénoncent le coup monté et les libres-penseurs tournent en dérision les gens de Migné qu’ils traitent de paysans arriérés et crédules. Mais peu à peu d’autres préoccupations font la une de l’actualité et les médias abandonnent l’affaire de Migné.

L’apparition n’en est pas oubliée pour autant. Dans un mandement officiel l’évêque de Poitiers, monseigneur de Bouillé la déclare miraculeuse. Il fait agrandir l’église en forme de croix et la réoriente vers l’ouest, dans le sens de la croix de l’apparition. Sur la stèle de Mgr de Bouillé dans la cathédrale de Poitiers, un bas-relief illustre tout à la fois l’apparition et la reconstruction de l’église. Cette église reste le mémorial essentiel de l’événement. A l’intérieur, une grande croix recouverte de cuivre est fixée à la voûte du transept, à l’endroit exact de l’apparition. Un tableau dans la nef et le vitrail du transept de gauche représentent l’événement. Une inscription gravée au-dessus de l’entrée de l’église et une autre dans le transept, rappellent aussi ce fait exceptionnel. Même à Paris, il est possible de se remémorer ce miracle. Dans la basilique du Sacré-Cœur à Montmartre, la première chapelle de gauche est consacrée à sainte Radegonde, patronne de Poitiers. L’autel fut construit aux frais de la Comtesse de Beauchamp de St Julien l’Ars en mémoire de sa belle-fille brûlée vive dans la catastrophe de l’incendie du bazar de la charité à Paris le 4 mai 1897. Il comprend deux bas-reliefs: Celui de gauche retrace l’arrivée à Sigon (quartier de Migné) en 569 de l’évêque de Tours apportant à sainte Radegonde un fragment de la croix du Christ offert par l’empereur de Constantinople. Le bas-relief de droite représente le miracle de l’apparition de la croix lumineuse le 17 décembre 1826.

Rappel à Dieu le 7 Juillet 2020 de Gilbert Tromas, Confrère de Saint Eloi, Vice-Président de la Fédération des Confréries Limousines.

Publié le Mis à jour le

Le 7 juillet 2020

Chères consoeurs, chers confrères,


C’est avec une immense tristesse que je vous informe du décès de notre ami et vice-président Gilbert TROMAS


Gilbert a été rappelé par le Seigneur cette nuit.Merci à tous de prier pour lui, pour Colette son épouse, et pour sa famille, et merci de faire suivre cette information et cet appel autour de vous et au sein de vos confrérie


La date des obsèques de Gilbert n’est pas encore fixée. Je vous la communiquerai dès que j’en aurai connaissance. Cependant, la cérémonie devant avoir lieu dans l’église de Chaptelat, il est certain que toutes les personnes qui souhaiteront y assister ne pourront pas y être accueillis, faute de place. 

Je vous transmettrai informations complémentaires et consignes dès que possible.

Merci encore pour vos prières.


Amitiés confraternelles à tous.

 Le Président de la Fédération des Confréries Limousines Marc-Olivier Grasset

Le 8 juillet 2020.

Chères consoeurs, chers confrères,

Je vous informe que les obsèques de notre bien cher ami et vice-président Gilbert TROMAS auront lieu ce vendredi 10 juillet, à 9h30, en l’église Saint Eloi de Chaptelat.

Compte tenu des mesures de distanciation que nous impose l’épidémie de Covid 19, très peu de personnes pourront accéder à l’intérieur de l’église.

Toutefois, les espaces publics situés à proximité seront aménagés pour accueillir les personnes présentes. Un dispositif de sonorisation permettra de suivre la cérémonie à l’extérieur.
Je vous conseille, toutefois, de vous munir d’une chaise pliante, si vous en disposez. Il n’est, en effet, pas garanti que les chaises qui seront installées soient en nombre suffisant.

Je vous remercie par avance de faire suivre ce message auprès de vos consoeurs et confrères en les invitant vivement à être présents ce vendredi. Ce serait un beau témoignage d’amitié et de fraternité que nous rendrions à Gilbert et à sa famille si nous assistions en nombre à ses obsèques.

Enfin, j’invite les membres des confréries présents à prévoir le port de leur écharpe.

Recevez mes plus amicales et confraternelles salutations.

 Le Président de la Fédérationdes Confréries LimousinesMarc-Olivier GRASSET

Notre ami Gilbert Tromas , Vice-Président de la fédération des Confréries Limousines, vient de nous quitter.

Publié le Mis à jour le

Gilbert Tromas est au milieu ceint de son écharpe de confrère devant l’entrée de l’église Saint -Eloi de Chaptelat. https://www.lepopulaire.fr/chaptelat-87270/actualites/le-bouquet-de-st-eloi-inaugure-a-l-eglise_12210191/

Bouquet de Saint-Eloi : https://www.objetsdhier.com/bouquet-de-saint-eloi-1269

https://www.simplifia.fr/avis-de-deces/gilbert-tromas-chaptelat

J’ai pu vraiment connaître Gilbert lorsque Marc-Olivier Grasset, Président del a Fédération des Confréries Limousines – par ailleurs un de mes anciens étudiants à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, m’a nommé Secrétaire adjoint puis Secrétaire de la Fédération. Lors de nos réunions de bureau dans le presbytère de l’église Sainte Marie Madeleine de Couzeix, un presbytère, c’est si rare maintenant… il était toujours le premier à aller chercher de quoi servir un apéritif léger à la fin de nos réunions de bureau.

Le souvenir de cet homme charmant toujours prêt également à désamorcer un conflit potentiel au sein du bureau de la Fédération ne me quitte pas depuis que le Président de la Fédération Marc-Olivier Grasset à rempli le triste de voir de nous en informer.

Alain TEXIER Confrère de Saint -Loup Secrétaire de la Fédération des Confréries limousines

D’aucuns évêques de Limoges

Publié le Mis à jour le

NB .L’orthographe du texte initial n’a pas été actualisée

 

ADELPHIUS en rangt des évesques 19 après le décedz duquel

l’évesché fust vacante. Parquoy le peuple s’assambla au

sépulcre de Sainct Martial pour impétrer de Dieu la grace

d’eslire un bon pasteur au proffit de l’Église et contentement

du diocèse. Dont fust accordé qu’Hz envoyeroient au roy Clot

[cre deux pre&tres de saincte vie et honuestc conver~utiot). Le

premier s’appelloit

Luppus, ( Saint Loup) et l’autre ( ???), lesquelz furent_en cour, où ilz

demeurèrent longuement sans avoir audience, pour exposer

leur délégation. Cepandant le peuple prioit Dieu incessam

mant qu’il luy pleust illuminer le roy de nommer le plus idoine

et cognu du roy de saincte vie. Ce qui arriva par un miracle

qui fust faict dans le palais du roy, à l’endroit de son filz atnë

détenu mallade d’une grosse fièvre continue, sans espérance

de guerison, au dire des médecins. Et estant apelé Luppus

pour le voir et faire sa prière, laquelle ayant faite et donné

sa bénédiction, ledit malade fust guéry et ds tout hors de

fieuvre, ce qui le fist respecter. Et ayant sceu le roy sa délé-

gation, luy donna aussitost ladite évesché, puis l’envoya à

son diocèse. Lequel estant venu à Lymoges fust receu très

béningnement et en grand joye. Laquelle dignité n’enfla point

son orgueil, mais augmenta son abstinance. vjvant dans une

comme il avoit faict cy-devant lorsqu’il estoit prostré et gardien

du sépulcre de Sainct Martial, auquel lieu, par ses priè-

res, jeunes et veilhes audit sépulcre, il avoit obtenu toutes

ces grâces. Laquelle vie il continua le surplus de ses jours

faisant plusieurs miracles, et mesmes après son décedz, qui

fust le 22 e may, auquel jour l’église de Lymoges faict mantion.

-Et fust ensepvely dans l’église de Sainct-Michel-dcs-Lions de

Lymoges, laquelle n’estoit si grande comme de présent, auquel

lieu son corps repose dans une chapse,-et void-on son

cercueil de pierre au-dessus de la porte de la sacristie, resplandissant

en beaucoupt de miracles. Et, pour dire de la

dévotion, des peuples de touts sexes venoient de toutes parts

du diocèze en dévotion la veille de la feste, et couchoient dans

l’église jusques au lendemain.

 

 

Laquelle coutûme a discontinué depuis quelques années par ordre de Mgr François de La Fayette , évesque de Limoges, causant quelques choses mal séantes à la dévotion ; Le peuple ne laisse de venir faire

/// saut de page /// sa dévotion en très grand nombre. Voyez la translation au fueillet 155.

 

Notta que le corps sainct reposoit dans une chapse de cuivre surdoré et le chef dans des couppes d’argent. Mais un dévot prestre de ladite église nommé messire Jean Jabraud demandant à un sien amy orpheuvre, par forme de devis, combien cousteroit de couvrir la chapse d’argant, ce que luy ayant esté dit, de ce pas va fère son testament et tègue icelle somme pour ce fère. Lequel estant décédé, son héritier ne voullut payer, mais fère perdre, s’it eust peu. Ce qui ne fust, car les bailles de la frérie de Saint-Loupt le firent actionner, et tant fust plaidé que plusieurs jugements seroient survenus, et enfin, par arrest ledit héritier fust condampné à payer ladite somme léguée, aveq les intérestz et despans qui montèrent beaucoupt. LaqueUe somme n’estant suffisante pour faire un beau dessaingt, les habitans aydèrent, et fust faicte ladite chasse i’auuée [1645], laquelle pèze cinquante huict marcz d’argent, et fust faicte à Paris. Pandant lequel procès, il arriva de grands accidans audit héritier, par la cheute de partie d’une maison, où furent tués de ses enfans (1).

 

A S »‘ Loupt sucéda à l’évesché de Lymoges HERTONOBERTUS en rangt des évesques 21, régnant en France Dagobert, premier du nom.

 

(1) V. Recherches historiques sur l’église paroissiale de SaintMt’c/tg~LtOMS. Limoges, Bargeas, 1811, in-13, page 40. L’auteur, l’abbé Legros, dit que la châsse fut faite en 1645, que cette châsse et les coupes d’argent qui contenaient le chef de Saint Loup, furent entevées et détruites pendant la Révolution, et renvoie, pour d’autres détails, au P. Bonaventure, t. III, p. 232 et p. 849. Au reste ni Legros, ni Bonaventure ne parlent du procès. Ce dernier auteur dit que le cercueil de pierre était, non au-dessus, mais près de la porte de la sacristie. Nous ne savons ce qu’il est devenu

 

Annales manuscrites de Limoges : dites manuscrit de 1638 / publiées sous les auspices de la Société archéologique et historique du Limousin par Emile Ruben, Félix Achard, Paul Ducourtieux,…. 1872 P 81 à 83

http://visualiseur.bnf.fr/CadresFenetre?O=NUMM-33183&I=191&M=tdm

Rappel à Dieu de Michel Tintou, Premier Bayle honoraire de la Confrérie de Saint Loup. Hommage de jacques Peyrot

Publié le Mis à jour le

Michel Tintou portant en procession le bras reliquaire de Saint Loup.

Rappel à Dieu de Michel Tintou, Premier Bayle honoraire de la Confrérie de Saint Loup. Hommage de Jacques Plainemaison.

Publié le Mis à jour le

  • La cérémonie religieuse a eu lieu le vendredi 5 juin 2020 à 14 h 30, en l’église Saint-Michel-des-Lions de Limoges (87).

4 juin 2020 11:22

Ce message a été déposé par Jacques PLAINEMAISON

    Jacques Plainemaison, président d’honneur de la fédération des confréries limousines, très attristé par le décès de Michel Tintou, ancien premier bayle de la confrérie Saint Loup, à Limoges, présente à sa famille ses sincères condoléances. Homme savant, mais discret et serviable, Michel Tintou faisait honneur par son action, sa vie aux confréries limousines et, plus généralement, à l’ancienne province du Limousin, qu’il chérissait.

https://www.dansnoscoeurs.fr/michel-tintou/3057832

Rappel à Dieu du Premier Bayle honoraire de la Confrérie de Saint Loup Michel Tintou . Hommage d’Alain Texier, Archiviste adjoint de la Confrérie

Publié le Mis à jour le

C’était il y a longtemps, jeune confrère de Saint Loup , je m’étais laissé allé à une maladroite démarche d’unité religieuse entre personnes qui ne plaçait pas l’autel de la même façon pour célébrer la Messe et qui étaient en désaccord sur bien d’autres points … et pas des moindres.

Cette démarche – qui ne pouvait réussir- fit grand bruit , et pas du bon bruit. il me parut que je ne pouvais faire autrement , vu les circonstances, que de présenter ma démission au Premier Bayle en exercice Michel Tintou. Celui-ci, prenant bonne note de mon repentir , n’accepta ma démission me demandant simplement de me mettre en retrait des activités confrèriales pendant quelque temps.

C’était il y a longtemps et me voici aujourd’hui Secrétaire de la Fédération des Confréries Limousines. Heureusement finalement que le Premier Bayle Michel Tintou n’avait pas accepté ma démission… Merci Monsieur et que le Ciel vous rende au centuple tout le bien que vous avez fait à tant de gens.

      Alain Texier.